Table Champignon

Aujourd’hui je vous parle de mon dernier projet : Une table en forme de champignon !

La génèse de ce projet vient d’un client qui avait besoin d’une table dans sa cuisine. Cette cuisine est assez spacieuse mais il y a un poteau porteur au plain centre ce celle-ci ce qui pose quelques problèmes d’aménagement.

Mon client souhaitait une table pour 6 personnes (8 exceptionnellement). l’idée qu’elle soit attachée au poteau lui plaisait et il voulait un minimum de pieds pour faciliter le passage de l’aspirateur. Il souhaitait également pouvoir faire le tour de la table par tous les cotés.

C’est donc après quelques prises de mesures que j’ai commencé a concevoir leur table, et fait plusieurs propositions :

Ni mon client, ni moi n’étions entièrement satisfaits de ces différents projets, que ce soit en terme de rendu, d’esthétique, de budget, de fonctionnalités. Personnellement j’avais un faible pour le projet numéro 3 (table en forme de pleurote accrochée au poteau) ,mais cela ne passait pas en terme de budget.

C’est grâce à ce projet, et au numéro 4, que nous sommes arrivé à trouver une solution qui réunisse tous les critères. C’est d’ailleurs mon client qui a trouvé cette solution, c’est pourquoi il est toujours très important pour moi de garder l’esprit ouvert et d’écouter ce que me propose le client.

Son idée était donc de conserver le concept de champignon, mais en le simplifiant et en attachant le « pieds » au poteau, permettant au « chapeau »  de servir de table. Mais une image vaut mieux qu’un long discours :

Tout étant conforme aux souhaits du client, il ne restait plus qu’a choisir l’essence de bois. Je leur ai suggéré d’utiliser du frêne olivier, pour avoir un plateau de table plutôt clair mais avec un veinage prononcé, venant en contraste avec la cuisine moderne et laquée.

Réalisation de la table champignon :

La réalisation a été relativement aisée, puisque la conception est relativement simple.

Les différentes phases ont été les suivantes :
– Débit et corroyage des lames de bois
– Choix du calpinage des planches
– Passage à la toupie pour réalisation des entures pour augmenter la surface de collage des planches entres-elles
– Collage
– Découpe du plateau (à l’aide d’une défonceuse, montée sur un grand bras pour réaliser les arrondis)
– Réalisation des arrondis
– Ponçage (et il en faut beaucoup !)
– Vernis polyuréthane satiné (3 couches)
– Pose chez le client

Pour finir voici un petit diaporama des différentes phase de réalisation.

[metaslider id=509]

 

4 commentaires sur “Table Champignon

  1. Une autre Annie , ta Maman ! avec ton papa te disent la même chose !
    Magnifique ! nous sommes fiers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*